Interview de Malvina Chassagne – Temps de Rêve

Décoration événementielle dans l’Aude

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

J’ai la chance que mes parents aient choisi pour moi un prénom original : Malvina. Peut-être a-t-il contribué à me donner le courage d’aller puiser au fond de moi ce que je voulais vivre vraiment. Être une maman épanouie et une femme accomplie. Accomplissement et réalisation grâce à l’entreprise de décoration de mariage dans l’Aude que j’ai créé en 2005, à l’âge de 27 ans. Attirée depuis l’enfance par le stylisme, la scénographie, l’écriture des scénarios, il était finalement devenue une évidence de consacrer ma vie professionnelle à créer des décors inspirés des rencontres des mariés.

Peux-tu nous en dire plus sur ton activité de décoratrice événementielle dans l’Aude ?

La décoration évènementielle se distingue de la décoration d’intérieur par sa caractéristique éphémère. Il faut un grand nombre d’heures de travail dans l’ombre pour créer l’harmonie d’une journée de mariage. Le jour J, on commence très très tôt. Il est parfois à peine 5h00 le matin quand je descends dans mon atelier. Et toute la journée on évolue avec une horloge dans la tête. C’est malgré tout beaucoup de stress, mais un bon stress. Et puis en fin de journée la récompense quand on voit tous ces invités et leurs mariés, heureux, baignés d’amour.

Quelles sont les qualités nécessaires à cette profession ? Qu’affectionnes-tu particulièrement dans cette activité ?

Il y a 2 ans, j’ai eu la chance d’accueillir une merveilleuse stagiaire Hélène. Et je pense que ses mots à elle, qui nous a vu évoluer pendant plusieurs semaines sont pleins d’objectivité. Elle m’a confié à la fin de son stage qu’il fallait faire preuve d’une grande endurance, de la ténacité, de l’écoute, de la patience, de la sensibilité, de la créativité. Je trouve que ces mots sont tout à fait justes. Évoluer dans la bienveillance, nous permet de sublimer ces longues journées, parfois un peu interminables, de travailler dans la bonne humeur et le soutien avec l’ensemble de l’équipe qui œuvre à fabriquer une journée magique pour nos mariés.

Ce que j’apprécie particulièrement dans mon métier, c’est l’échange. Cette richesse humaine de partage qui me permet de transformer les idées, les envies parfois un peu floues au départ, en un résultat, bien réel, bien concret, fait de subtilité, de finesse, de magie, de simplicité, de raffinement et d’élégance sans être ostentatoire.

A qui t’adresses-tu ? A quel moment faut-il prendre contact avec ton entreprise pour faire appel à tes services ?

Nos prestations s’adressent à tous les mariés de l’Aude. Nous avons diverses prestations pour permettre à tous les budgets de bénéficier de notre savoir-faire. Et permettre également celles et ceux qui ont envie de faire eux même mais d’être aidés cette démarche créative.

Généralement, les futurs mariés se rapprochent de nous entre 1 an et 6 mois avant la noce. Il arrive parfois que des personnes nous sollicitent dans des délais plus courts, environ 3 mois avant. C’est un peu plus difficile mais on y arrive toujours. C’est là que les nuits deviennent plus courtes…

Qu’est-ce qui te différencie des autres décoratrices de mariage ?

Ouh, question difficile. Je dirai une grande écoute, beaucoup de disponibilité, créative et touche à tout. En fait toutes les créations se font dans notre atelier. J’ai grandi dans une maison en chantier avec un papa qui considérait que fille ou garçon peu importe. Deux mains peuvent peindre, faire de la maçonnerie, de l’électricité, de la menuiserie… Ma maman m’a appris à coudre et tricoter. Ma grand-mère m’a appris à broder. Cela me permet aujourd’hui de créer du sur mesure. Enfant on m’a toujours encouragé à essayer. Les challenges ne me font pas peur. J’aime la nouveauté.

Quels sont les critères importants pour sélectionner une professionnelle de la décoration ?

Confier la décoration de son mariage à un prestataire n’est pas une mince affaire. Le premier des critères selon moi est de se sentir bien avec cette personne. Se sentir à l’aise, en confiance, compris. Pouvoir dire non, cette idée ne me convient pas, ne me ressemble pas assez… Il faut aussi que la dimension créative et artistique corresponde à votre univers.

Quel a été le déclic qui t’a donné l’envie de créer Temps de Rêve ?

Décoration de mariage dans l'Aude

Décoration de mariage dans l’Aude

C’est après mon propre mariage que l’idée est née. A ce moment-là, le métier de décoratrice de mariage n’était pas du tout répandu. J’ai commencé comme organisatrice de mariage dans l’Aude. Face à l’engouement des visiteurs sur le deuxième salon du mariage auquel j’ai participé, j’ai compris que les besoins se situaient davantage sur la décoration. Avec mon amie d’enfance Cécile (qui est graphiste), nous avons doucement, timidement, essayé de mettre en forme les souhaits des mariés. Nous avons beaucoup aimé cet exercice et les premiers résultats étaient déjà intéressants.

Avec les années (déjà 10 saisons) et les formations, décoration d’intérieur, étalagiste, puis art floral, et une grande écoute des envies de nos mariés, nous prenons un grand plaisir à mettre en forme les souhaits des mariés, en mêlant divers éléments, inspirations et matières. Donner le ton dès la création des faire-parts, accueillir les convives dans une ambiance chaleureuse, ressentir l’émotion des mariés quand ils découvrent leur lieu de réception transformé sont une véritable exaltation.

Comment vois-tu évoluer ton métier et tes prestations dans les années à venir ?

J’ai réalisé sur les salons de janvier que le métier connaissait un tournant. Quand j’ai débuté en 2005, décorer un mariage se résumait à décorer les tables et les chaises. Ma collaboratrice Cécile étant graphiste, on consacrait déjà un soin particulier à la carterie de la réception (menu, marque place, plan de table). Le plan de table a toujours été pour nous un élément important. Il marque la transition entre le cocktail et le dîner. Nous utilisons toujours de grands supports pour le présenter…

Puis il y a eu de plus en plus de demande pour les vélums de tissus. La décoration de la salle devient plus importante. Désormais, il s’agit vraiment de créer un grand décor avec du mobilier. Le plus souvent ancien, chiné. C’est une demande à laquelle il est pour nous très facile de répondre vu que je vis dans une caverne d’Ali baba et que ma famille est très conservatrice. Je trouve de tout dans notre maison de famille, de vieilles caisses en bois, des vieilles valises, de vieilles tables, de fauteuils tapissiers… Nous avons même fait l’acquisition d’une caravane des années 80, pour transporter tous nos décors et la transformer en coin cosy pour les prestations. Nous sommes en train de mettre en place un service location pour permettre aux mariés d’accéder à ces trésors. Nous avons également mis en place récemment des ateliers pour transmettre notre savoir-faire et aider les mariées qui ont envie de faire elle-même.

Quelles sont les principales demandes des futurs mariés ?

Les demandes des mariées sont très marquées par les influences de pinterest, le rétro, le bohème. Cela répond certainement à une envie d’authenticité. Elles ont envie d’ambiances simples et élégantes, de douceur et de chaleur. Les couleurs pastel ont la part belle. La rose saumoné a le vent en poupe. Le bleu est une couleur montante aussi. Il y a aussi les inconditionnelles des ambiances féériques, faites de transparence et de paillettes. Et la richesse de notre métier est bien là, passer parfois dans le même weekend d’un univers à l’autre et créer deux univers différents à l’image de chaque couple.

Quelle est la prestation la plus originale que tu aies pu proposer ?

Chaque prestation est en soi originale et unique puisque celle-ci est créée à l’image des mariés. Chaque couple est unique et dans chaque histoire de décoration il y a une somme de détails qui résonnent pour les mariés.

Quel est le « budget moyen » que les couples consacrent à la décoration de leur mariage ?

Les budgets dans l’Aude sont variables entre 1000 et 6000 euros, en fonction des envies, du nombre d’invités, des éléments qui compensent la décoration. C’est pour cela que nous avons plusieurs types de prestations.

Quelles sont les relations que tu entretiens avec les mariés ?

J’entretiens avec mes mariés d’excellentes relations. Certains deviennent même des amis. Nous partageons parfois une année entière à fabriquer petit bout par petit bout l’ensemble de cette journée. Nous partageons un bout de vie. Nous sommes au-delà d’une simple relation professionnelle : client/prestataire. De toute façon je serai incapable de créer une journée à leur image avec de telle barrière. Nous disons aux futurs mariés que nous rencontrons que le premier élément qui comptent pour nous c’est qu’on s’entende bien !

La concrétisation d’un projet, la réalisation d’un rêve, la reconnaissance d’un travail bien fait ! Comment procèdes-tu ?

Tout d’abord j’écoute. J’écoute longuement et attentivement. Ensuite je cerne les couleurs, les matières. Et puis tout d’un coup, des images se forment dans mon esprit. Alors je prends ma feuille ou mes feuilles et je griffonne, je fais des croquis, j’annote… Ensuite je budgétise. Viens après la phase des prototypes et des essais pour être sûr que nous nous soyons bien compris. Une fois le projet validé par toutes ces étapes fondamentales, je commande les matières premières nécessaires et je fabrique. Je prépare ensuite des fiches techniques pour mes collaboratrices pour permettre à chacune d’être automne et efficace sur la prestation.

Quand arrive le jour la prestation, il y a toujours une montée de stress. Malgré toutes ces années, et plus de 150 prestations, et certainement même plus, je n’ai jamais vraiment compté, il y a toujours cette envie que ce soit parfait, à l’image des envies des mariés.

Et la récompense c’est souvent le lendemain quand la mariée nous dit, sourire aux lèvres, c’était exactement ce que je voulais, ce que j’imaginais … et parfois même c’était encore plus beau que ce que j’aurais pu imaginer !

Et si c’était à refaire, retenterais-tu l’expérience ? D’une autre manière ? Comment te contacter ?

Si c’était à refaire, je referais tout pareil, avec peut être en plus un soupçon de confiance en plus et moins de découragement, parce qu’en 10 ans, j’ai parfois failli abandonner. Heureusement que j’ai eu à ce moment des gens qui m’ont redonné du courage. Créer une entreprise, travailler à son compte, c’est une véritable expérience de vie. Avec les années, j’ai réalisé que mon métier était une exaltation, une passion et que ma vie personnelle et professionnelle ne faisait qu’un. Comme m’a dit Cécile un jour, Malvina sans Temps de Rêve ce n’est plus Malvina !

Vous pouvez me contacter par le biais de facebook Temps de Rêve créateur d’atmosphère,
par notre site internet : www.tempsdereve.fr
par téléphone : 06_64_30_18_06
Par mail : info@tempsdereve.fr

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *